Partagez-nous : facebook Favoris google plus Favoris twitter Favoris stumbleupon Favoris reddit Favoris delicious Favoris digg Favoris
Les cookies semblent être désactivés dans votre navigateur, donc ce site web NE FONCTIONNERA PAS correctement! Veuillez activer les cookies afin de maximiser votre expérience d’utilisateur lors de la navigation.
Discussions récentes sur Aqua-Fish+
  1. TEPI76 à L’eau trouble dans les aquariums le
  2. aquariophiliste à Les maladies des poissons rouges le …Afficher plus de discussions récentes
  3. Anonymouskevin à Un profil du Cichlasoma octofasciatum (Le Jack Dempsey) le
  4. Anonymous à Un guide sur les soins des Apteronotus albifrons dans les aquariums le
  5. Anonymous à A profile of the Oscar cichlid with tips on caring and with forum le
  6. stephe à Un forum et un profil du Poecilia reticulata le
  7. Anonymous à A profile of the Oscar cichlid with tips on caring and with forum le
  8. simon à Un profil et un forum dédié au Polypterus senegalus (Polyptère du Sénégal) le
  9. Anonymous à Un profil du Trichogaster trichopterus (Le Gourami bleu) le
  10. Anonymous à A profile of the Oscar cichlid with tips on caring and with forum le

Poisson ange: Reproduction

Le Pterophyllum Scalare est un poisson cichlide qui est très demandé dans l’industrie de l’aquarium à cause de leur beauté unique et leur personnalité peu commune. Ce poisson est généralement connu sous le nom de « poisson ange » et il est connu pour venir des fleuves du Pérou, de la Colombie, et du Brésil. Les poissons ange ont une forme inhabituelle pour des cichlides parce qu’ils sont latéralement comprimés avec des corps ronds et des ailerons dorsaux et anales allongés de forme triangulaire. Ces pondeurs d’oeuf forment des couples monogames et sont des parents merveilleux dans le milieu sauvage comme la plupart des cichlides. Malgré tout, il a été observé dans la reproduction captive que les anges perdent leurs instincts de parents et ont tendance à ne pas entretenir leurs petits aussi diligemment que leurs versions sauvages.

Couple de poissons ange

Il est difficile de déterminer le sexe d’un poisson ange immature. Pour augmenter la chance de trouver des couples appropriés, il est recommandé de commencer avec environ 6 ou plus poissons ange. Assurez-vous de choisir la qualité, des spécimens robustes avec de bonnes couleur et ailerons. Ceci donne aux couples reproducteurs une chance de se trouver naturellement. Un lien plus fort se crée parmi les couples d’anges quand on leur permet de choisir leur propre compagnon. Les poissons ange deviennent sexuellement mûrs entre l’âge de 6-12 mois. Une fois un couple formé, ce couple restera monogame dans la mesure de leurs capacités de reproduction. Si un compagnon est retiré, on a observé que le poisson ange restant devient indifférent à la reproduction avec n’importe quel autre compagnon.

Procréation

Le poisson ange se développe dans de l’eau douce légèrement acide à neutre dans un pH entre 6.5 et 7.0. Bien qu’ils soient devenus des espèces vraiment capables de s’adapter, étant moins sensibles aux conditions variables de l’eau, la température de l’eau préférable est entre 26-29ºC. Utiliser un appareil de chauffage est recommandé pour la stabilité de température de l’eau. Pour un couple d’anges, il est recommandé d’avoir au moins 75.70 Litres d’eau, 109.77 Litres c’est encore mieux. Afin d’entretenir un couple d’anges, ils ont besoin d’être alimenté avec des nourritures de bonne qualité qui contiennent des quantités élevés de protéine. Une fois prêt à procréer, le sexe du poisson peut être déterminé en regardant l’ovipositeur. L’ovipositeur du mâle sera plus petit et plus rond que celui de la femelle dont le tube est plus large, afin que les oeufs puissent passer à travers. Le couple va procéder au nettoyage et à la préparation d’une surface sur laquelle la femelle pondra ses oeufs. La femelle pond ses oeufs dans une ligne verticalement placées de roches, de feuilles, de tuyaux ou de rondins, et le mâle suit derrière pour les fertiliser. Une femelle pondra autant que 1200 oeufs en une seule procréation mais seulement si elle est entièrement mûre et en bonne condition. Un couple procréera jusqu’à ce qu’ils aient plus de 3 ans, à partir de là ils pondront de moins en moins d’oeufs jusqu’à ce qu’ils cessent de pondre. Si les oeufs sont retirés directement après le processus de fertilisation, le couple procréera de nouveau en aussi peu de temps qu’une semaine. Selon quelques éleveurs un couple est capable de procréer tous les 7-10 jours bien que cela puisse prendre deux semaines pour certains couples.

Parentage

En supposant que le couple procréateur soit des anges sauvages attrapés, qui gardent encore leurs instincts de parents ; si les oeufs ne sont pas déménagés aux alentours, les parents nettoient les oeufs en enlevant ceux qui ne sont pas viables. Le mâle et la femelle feront des tours pour éventer les oeufs avec leurs ailerons pour assurer le mouvement d’eau douce autour de la couvée jusqu’à ce qu’ils éclosent. Une fois hors de l’œuf, l’alevin survivra en absorbant leurs sacs vitellin. Quand les alevins auront complètement absorbé les sacs de jaune qu’ils deviennent des nageurs libres et sont finalement prêts pour manger des crevettes de saumure nouvellement éclos, de la nourriture de petits vers ou de la poudre pour alevins. Les parents protecteurs déplaceront les alevins pas loin afin de les protéger contre le danger.

Eclosion artificielle

Quand les poissons ange sont reproduits en captivité, ils ont tendance à ne pas être d’aussi bons parents que quand ils se reproduisent naturellement en milieu sauvage. Pour cette raison quelques éleveurs décident de faire éclore artificiellement les têtards d’ange en retirant les oeufs nouvellement fertilisés et en les plaçant dans des récipients séparés. Si vous choisissez de séparer les oeufs, faites attention de les garder à distances des parents car ils gardent leurs instincts protecteurs et n’hésiteront pas à se montrer agressifs envers vos mains. Faites aussi attention en déplaçant les oeufs, de ne pas les garder hors de l’eau trop longtemps parce qu’ils sont assez sensibles. Placez-les dans un récipient d’eau douce et déchlorée de même température et pH que l’eau d’où vous les avez pris. C’est pour ne pas déranger leur développement. Les températures proches mais n’excédant pas 29ºC augmenteront la quantité d’oeufs qui écloront et l’eau plus douce contribuera considérablement au développement approprié de l’embryon vivant à l’intérieur. Une eau plus calcaire a plus d’éléments dissous à l’intérieur, aussi les particules sont plus grandes et beaucoup sont trop grandes pour passer par la membrane des oeufs afin de les oxygéner. L’osmose renversée pure ou l’eau très douce est idéale pour l’éclosion des oeufs. Une autre étape importante dans la couvaison artificielle des têtards d’ange est de les protéger contre les infections fongiques et bactériennes. C’est habituellement le travail des parents anges mais si on les retire de l’équation, ce devoir tombe alors sur vous. Le peroxyde d’hydrogène ou le bleu de méthylène peut être utilisé pour aider à limiter ces types d’infections. Les oeufs de poissons ange sont également sensibles à la lumière , ainsi la teinte du bleu de méthylène dans l’eau peut également aider à les protéger des rayons nocifs. Une fois que les têtards sont éclos, vous n’aurez plus besoin du traitement de peroxyde d’hydrogène ou de bleu de méthylène.

Les jeunes têtards éclos

Après que les têtards aient éclos hors de leurs œufs, ils s’alimentent de sacs vitellin pendant approximativement 5 jours ou jusqu’à ce qu’ils soient entièrement absorbés. Une fois qu’ils deviennent des nageurs libres, ils sont prêts à manger deux fois par jour des repas d’alevins : de petites crevettes de saumure, des petits vers, ou des poudres pour alevins. Assurez-vous de ne pas les suralimenter parce qu’ils mangeront aussi longtemps que la nourriture leur est disponible. Assurez-vous d’accomplir les fréquents changements partiels de l’eau d’environ 20% en faisant attention à ne pas siphonner les minuscules bébés. Après 3 à 4 semaines, les bébés prennent l’aspect de poissons ange qu’ils sont et seront finalement prêts à commencer à manger de la nourriture de flocon écrasé. Assurez-vous de continuer à les alimenter avec un régime hautement nutritif pour des raisons de santé aussi bien que pour le développement de l’aileron et des couleurs. Heureux, les poissons sains développeront de magnifiques couleurs et ailerons.

Phénotype

La couleur la plus commune des poissons ange est l’ange argenté, a.k.a « type sauvage ». Ce type de couleur le plus communément trouvé dans le milieu sauvage et le style de différentes couleurs et types d’aileron sont reproduits. Lorsque ce « type sauvage » argenté est reproduit, les gènes dominants et récessifs deviennent apparents par les combinaisons de différentes couleurs et les ailerons exhibés par la progéniture. La combinaison des gènes hérités des pères et des mères anges peut engendrer de nombreux types possibles de poissons ange. Quelques unes d’elles sont :

Avec tant de différentes possibilités de d’accouplement de gènes, vous ne savez jamais quel type de poissons d’ange vous obtiendrez finalement. Certaines races sont plus communes que d’autres et certaines races sont plus robustes que d’autres. Quel que soient les résultats, la reproduction de poissons ange est un processus intéressant et extrêmement satisfaisant.

Poisson ange: Reproduction

Veuillez vous connecter!

Tous les commentaires doivent être soumis par les membres enregistrés. Veuille cliquer sur ce lien pour vous connecter ou vous enregistrer !

Veuillez vérifier que votre identifiant et votre mot de passe sont valides. Si vous n’avez pas de compte ici, veuillez vous inscrire gratuitement. Cliquer ici pour fermer cette fenêtre.

Vous vous êtes déconnecté avec succès! Cette fenêtre se fermera automatiquement !

Quelque chose s’est mal passé durant le traitement de votre message, veuillez réessayer!

Votre message a été envoyé, Merci beaucoup!

La page a été enregistrée, veuillez l’actualiser maintenant!

La page a été créée, vous serez maintenant redirigé!

URL déjà existant

Le chemin d’accès à la photo n’est pas unique!

Vraiment supprimer cette page de la base de données?

La page a été supprimée avec succès, vous allez être redirigé maintenant!

La page n’a pas pu être supprimée !!

Malheureusement, cette page ne permet pas de discuter. Veuillez trouver une autre page qui correspond à votre centre d’intérêt, car plus de 99% de nos pages sont ouvertes à la discussion. La raison pour laquelle aucune discussion n’est autorisée ici est que cette page est trop générale. Merci beaucoup de votre compréhension ! Veuillez cliquer ici pour effectuer la recherche!

Vraiment supprimer ce commentaire du site ?

Vraiment supprimer cette image du site?

Vraiment supprimer cette image du site?

Le commentaire sélectionné a été supprimé avec succès!

L’image sélectionnée a été supprimée avec succès!

L’identifiant ou l’adresse e-mail est requise

Le compte a été reactivé, veuillez vérifier votre e-mail pour de plus amples instructions